Bonne année 2024!
Commandez dès maintenant vos fruitiers
avant l'arrivée du printemps!
(prochaine distribution: printemps 2024)

Introduction sur la chasse

La chasse est une activité pratiquée par l'humain depuis des millénaires. Bien que certaines personnes s'y opposent (et nous comprenons les arguments de cette philosophie), pour ceux qui choisissent de la pratiquer, il s'agit d'un rituel important qui permet de se rapprocher de la nature, de partager des bons moments avec sa famille et ses amis et de se nourrir d'une viande saine. De plus, la chasse joue un rôle essentiel dans la régulation des populations, et ironiquement, elle permet de garder le cheptel en santé en diminuant la densité d'animaux et donc la propension à la dispersion des maladies. Un cheptel moins dense, c'est aussi une diminution du risque de collisions sur la route, et une diminution des dommages pour les agriculteurs.

La chasse s'est beaucoup raffinée avec le temps et il a même fallut se fixer des limites pour ne pas devenir trop efficaces; on veut protéger la ressource et s'assurer que les prochaines générations pourront aussi profiter de cette activité dans l'avenir. Néanmoins, le chasseur investit beaucoup de temps et d'énergie dans la préparation de son site de chasse et c'est pourquoi la Pépinière Ancestrale amène cette proposition originale pour améliorer le succès de chasse de votre territoire de façon durable.

Qu'est-ce que "Le kit du chasseur"?

Le kit du chasseur (ou de la chasseuse!) est un ensemble de fruitiers et d'arbres à noix sélectionnés, qui vous permettront d'aménager un vrai paradis de la chasse pour le cerf de Virginie. L'idée est de créer un endroit qui fidélise le cerf toute la saison, d'année en année, et de réduire au maximum les frais d'appâtage. En résumé, on choisit des arbres qui vont fournir le cerf en nourriture de la fin de l'été jusqu'à tard dans la saison de chasse, et attirer également le mâle en recherche d’énergie pour le rut ou en recherche de femelles pour l'accouplement.

Le choix du site

Pour bien réussir l'implantation du site nourricier, il est important de comprendre ce dont les fruitiers ont besoin, surtout que le contexte forestier rend plus complexe cette implantation. Un arbre fruitier produit le mieux lorsqu'il est installé plein soleil, à l'abri du vent, les pieds au sec et à un endroit bien enneigé l'hiver. Idéalement, la compétition par les autres végétaux doit être limitée. En plein champs, le plus important est de bien désherber autour du pieds de l'arbre et de contrôler la compétition les premières années de façon à permettre à l'arbre de bien s'enraciner.  En milieu forestier, il faut choisir ou aménager une clairière et positionner les arbres de façon à ce qu'ils obtiennent au minimum 6 à 7h de lumière directe tous les jours. Donc, une plantation en sous-bois est déconseillée, car les arbres ne performeront pas bien, ni pour la croissance, ni pour la production des fruits.

Le choix des arbres

Pour attirer le cerf au Québec, le plus efficace est d'implanter un mélange de pommiers et d'arbres à noix. Mais avant tout il faut connaitre sa zone de rusticité pour bien choisir ce qui peut pousser chez nous.  Rendez-vous ici pour bien comprendre la zone de rusticité et découvrir la vôtre : https://www.pepiniereancestrale.com/content/9-faq#zones-de-rusticite. Une fois que vous connaissez votre zone, choisissez les cultivars de pommes qui sont proposés dans le tableau de votre zone ci-bas.

Nous préconisons en premier lieu de choisir des pommiers dont la production se chevauche sur toute la saison. Voici le tableau des pommiers recommandés par zone. Il est recommandé de choisir 2 à 3 pommiers par période de production et au moins deux cultivars différents peu importe la période de production. Aussi, le choix du pommier s'accompagne d'un choix de porte-greffe (pour bien comprendre les porte-greffes : https://www.pepiniereancestrale.com/content/9-faq#greffe). Nous recommandons de choisir des arbres sur porte-greffe grand nain (M26), semi-nain (MM106, M7, G30) ou plus grand (MM111, B118, standard).  L'avantage du grand nain et du semi-nain est d'allier une bonne taille à maturité et une rapidité de production.  Les pommiers portant un astérisque dans le tableau ont une bonne résistance à la tavelure (une maladie très commune), mais tous les pommiers produisent de bons fruits à manger pour le chasseur aussi!

tableau_pep_1.png

Aussi, il est connu que le cerf qui cherche de la protéine (comme les mâles se préparant au rut) consomment également des noix. Voilà pourquoi nous recommandons d'ajouter quelques arbres à noix à votre arsenal, comme les chênes (par exemple un de chaque espèce disponible si votre zone de rusticité le permet; rouge, blanc et à gros fruits) et au moins deux noisetiers américains (il en faut deux pour produire des noix). Cela vous permet de répartir la production au maximum et varier les glands et noix disponibles pour les cerfs. Notez que les chênes prennent beaucoup de temps avant de produire, c'est donc un investissement à long terme et ils sont aussi plus adaptés au site en plein champs, car il prennent beaucoup d'espace. Au contraire, les noisetiers sont rapides à produire et petits, ils sont bien adaptés à la plantation en forêt.

Accessoirement, si vous souhaitez aussi favoriser la présence de la gélinotte huppée (perdrix), l'implantation de plants de pimbina (viorne trilobé) est très recommandée, car c'est un fruit que la gélinotte apprécie particulièrement et qui persiste l'hiver dans l'arbuste.

Bien protéger ses arbres

Le cerf de Virginie est un prédateur sans merci pour les arbres fruitiers, ainsi que tous les rongeurs de la forêt (souris, mulots, lapins et lièvres). Il faut donc veiller à protéger vos arbres adéquatement. Contre les rongeurs, il faut laisser un protège tronc en tout temps sur chaque arbre et s'assurer que celui-ci dépasse au-dessus de la neige en hiver. Si votre région est très enneigée l'hiver, il peut être nécessaire de mettre deux protecteurs par arbre pour augmenter la hauteur de la protection. Vous trouverez des protecteurs adéquats sur notre boutique en ligne. Par la suite, votre verger doit être protégé, soit par un encagement individuel des arbres d'au moins 2m de hauteur (voir sur la photo), ou par une clôture d'exclusion d'au moins 2m de hauteur, qui entoure l'ensemble du verger le temps que les arbres soient assez matures pour tolérer un peu de broutage des branches basses.  Sans protection des arbres, les chances de réussite sont grandement diminuées!

Protecteur contre les rongeurs

Protecteur contre les mulots

Encagement individuel

forestier_modif.jpg

Pour passer une commande

La commande minimum est de 200$ avant taxes et livraison. Rendez-vous sur la boutique pour faire votre choix de fruitiers en cliquant ici. Puis une fois votre sélection faite, rendez-vous dans votre panier pour confirmer la commande.  Il vous faudra vous inscrire, entrer votre adresse pour la livraison et payer l'acompte demandé. Vous recevrez ensuite une confirmation que nous avons bien reçu la commande. La distribution se fera au printemps, selon la date que vous avez sélectionné au moment de compléter votre achat.

Informations supplémentaires

Pour bien comprendre la zone de rusticité voir ici : https://www.pepiniereancestrale.com/content/9-faq#zones-de-rusticite

Taille mature, espacement et âge de production des arbres : https://www.pepiniereancestrale.com/content/9-faq#fiche-technique

Guide de plantation des fruitiers : https://www.pepiniereancestrale.com/content/9-faq#guide-plantation

Encore des questions?

Nous sommes là pour répondre à vos questions, écrivez-nous à l'adresse [email protected]